ATAXIE CEREBELLEUSE ANATOMIE

ATAXIE CEREBELLEUSE HEREDITAIRE DU STAFFORDSHIRE TERRIER AMERICAIN

ANATOMIE ET ROLES DU CERVELET


Le cervelet est une partie de l’encéphale. Il est situé derrière les hémisphères cérébraux et au-dessus du tronc cérébral avec lequel il communique par les pédoncules cérébelleux.

Localisation du cervelet sur une coupe schématique d'encéphale

Image

Le cervelet est un organe globuleux qui présente à sa surface de nombreux plis formés par les circonvolutions de son cortex (substance grise). Sous le cortex, la substance blanche forme le corps médullaire et contient des noyaux de substance grise. La ramification de la substance blanche dans les plis du cortex donne une image d’arborisation appelée « arbre de vie ».
Comme le reste de l’encéphale, le cervelet est entouré de méninges et baigne dans le liquide cérébrospinal (ou LCS) qui s’insinue entre ses plis.

Le cervelet est un centre de régulation complexe placé en dérivation des grandes voies nerveuses sensitives et motrices. Il exerce principalement trois actions de régulation sur la fonction motrice :
  • Il permet la coordination fine des mouvements : il ajuste, par facilitation ou inhibition, l’amplitude et la force des mouvements des muscles.
  • Il participe au maintien de l’équilibre, en collaboration avec l’appareil vestibulaire.
  • Il participe à la modulation du tonus musculaire en fonction des informations proprioceptives qu'il intègre (contrôle de la posture).

Le cervelet n’est pas indispensable à la motilité, car l’initiation, le déroulement et l’achèvement des mouvements dépendent d’autres régions de l’encéphale. Néanmoins, en l’absence de régulation par le cervelet, l’activité musculaire est marquée par d’importantes anomalies qui invalident sérieusement l’animal.
Le cervelet joue également un rôle inhibiteur sur l’appareil vestibulaire, et en effet, lors d’atteinte cérébelleuse, un syndrome vestibulaire paradoxal (ou dysharmonieux) peut apparaître. Ce dernier se traduit par des signes neurologiques contradictoires par rapport à un syndrome vestibulaire classique.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=9hlKjLmdWU0