Le chien polyvalent - par Bill Peterson (Willynwood kennel) - (version française et original)

Le chien polyvalent - par Bill Peterson (Willynwood kennel) - (version française et original)

Message

Le chien polyvalent par Bill Peterson Willynwood kennel
(version française)



Le chien polyvalent

De nombreux propriétaires, éleveurs, exposants et amateurs d' american Staffordshire Terrier pensent que certains membres de la race sont des chiens de concours, certains ne sont que des animaux de compagnie, et certains sont des chiens de performance... tels que l'agilité, l'obéissance, le pulling , le service et de nombreuses autres formes de travail adaptées aux chiens. Cela est certainement vrai lorsque la seule considération est l'utilisation réelle du chien est individuel. Le propriétaire du chien peut étiqueter le chien comme il le souhaite.
Image
Bill Peterson

L'aspect négatif du concept réside dans l'acceptation de l'idée qu'il peut y avoir plus d'une directive utilisée pour la création des chiens. C’est là que le potentiel de dégradation de la qualité globale de la race peut être multiplié. En d’autres termes, le chien de travail ou de performance idéal serait probablement conforme aux exigences du standard de la race, car c’est avant tout une description de cela, mettant l’accent sur les attributs physiques propices à l’excellence de la performance. Notre standard de race a été écrit pour décrire le chien de travail ultime.
Image
Bill Peterson

Le thème récurrent de cette description est un modèle pour l’athlète canin par excellence. Le paragraphe de départ du standard est important pour résumer ce que chaque personne devrait transmettre à un observateur; "Impression générale: L’Américain Staffordshire Terrier Doit donner l’impression d’une grande force par rapport à sa taille. Chien bien soudé, musclé mais agile et élégant, très attentif à son environnement. Il doit être ramassé et non haut sur pattes ni enlevé. Son courage est proverbial.

Idéalement, toutes les exigences décrites dans le standard de race devraient être présentes chez les candidats les plus susceptibles de devenir chiens de performance, à la fois en termes de conformation physique et de tempérament. La logique impliquerait que la meilleure conformation et donc les meilleurs spécimens d'exposition soient ceux qui conviennent le mieux à la performance. Il est bon de se rappeler qu'avant d'être des chiens d'exposition, nos chiens étaient des chiens de performance, effectuant de nombreux types de travail et gagnant leur vie. La relation importante entre le respect scrupuleux du standard tant pour les performances que pour les chiens d'exposition devrait être une condition primordiale pour tous les amateurs de la race, y compris ceux qui ne s'intéressent qu'à un bon et fiable chien de compagnie.

Très souvent, une mauvaise conformation contribue aux problèmes de santé et aux dépenses et aux maux de cœur qui en résultent. Nous avons un très bon standard de race qui a été écrit par des personnes qui avaient à l’esprit un chien puissant et performant lorsqu’il l’a écrit et qui est en vigueur depuis la reconnaissance de nos chiens par AKC en 1936. Tous ceux qui veulent défendre les intérêts de ce qui devrait être la race de chien la plus saine du monde devraient étudier le Standard et s'efforcer de le respecter lors du choix de leur cheptel et lors de l'acquisition de chiens, quel que soit le but recherché.

Par Bill Peterson le 4-28-2010

Image
Bill Peterson et Ch Rowdytown Hard Rock Café



TEXTE DE BILL PETERSON WILLYNWOOD KENNEL (texte version anglaise)


The All Purpose Dog There is a common perception among many American Staffordshire Terrier owners, breeders, exhibitors and fanciers that some individual members of the breed are show dogs, some are just companion animals, and some are performance dogs, including agility, obedience, carting, service, and many other forms of work suitable for canines. That is certainly true when the only consideration is the actual use of the individual dog. The owner or other controller of the dog can label the dog as they wish. The negative aspect of the concept is in the acceptance of the idea that there can be more than one guideline used for the creation of the dogs. This is where the potential for a decline in overall breed quality can be proliferated. In other words, the ideal working or performance dog likely would conform to the dictates of the breed standard because it is primarily a description of just that, with the emphasis on physical attributes conducive to performance excellence. Our Breed Standard was written to describe the ultimate working dog. The theme running through this description is a blueprint for the ultimate canine athlete. The beginning paragraph of the Breed Standard is important in summarizing what each individual should convey to an observer; "General Impression: The American Staffordshire Terrier should give the impression of great strength for his size, a well put-together dog, muscular, but agile and graceful, keenly alive to his surroundings. He should be stocky, not long-legged or racy in outline. His courage is proverbial. Ideally, all of the requirements described in the Breed Standard should be present in the most likely candidates for performance dogs, both in physical conformation and temperament. Logic would imply that the best conformation and thus the best show specimens should be those also best suited for performance. It is good to remember that before they were show dogs, our dogs were performance dogs, doing many types of work and earning their keep. The important relationship of proper adherence to the Standard for both performance and show dogs should be a prime requisite for all fanciers of the breed, including those who are only interested in a good and reliable companion dog. So often, poor conformation contributes to health problems and the resultant expense and heart-ache that accompanies them. We have a very good Breed Standard that was written by people who had a strong and able performance dog in mind when they wrote it and it has been in force since the AKC recognition of our dogs in 1936. All those who want to promote the best interests of what should be the most sound breed of dog in the world should study the Standard and strive to abide by it in choosing their breeding stock and when acquiring dogs, regardless of the purpose. Bill Peterson 4-28-2010